À la place du coeur 2 d’Arnaud Cathrine

Note : 4,5/5

Quatrième de couverture : Cette saison est celle de l’éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c’est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s’est peu à peu éloigné ; elle dont l’amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s’est persuadée qu’un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n’a pas fini d’être mise à l’épreuve. La vie n’a pas fini d’être à réinventer.

Avis : Lorsque j’ai vu que la saison 2 « À la place du coeur » était disponible sur NetGalley je me suis empressée de le solliciter ! Je savais déjà que j’allais le commander en version papier – ce qui est déjà fait – mais après le gros coup de coeur que j’ai eu pour la première saison, il n’y avait plus de temps à perdre ! Ainsi je remercie NetGalley et la Collection R qui m’ont permis d’assouvir ma curiosité.

Il faut rappeler que la saison 1 évoque les attentats tragiques de Charlie Hebdo. De ce fait, je me suis imaginée que la saison 2 porterait sur les attentats du 11 novembre avec d’autres personnages. En apprenant que Caumes est toujours le protagoniste de la saison 2 j’avoue avoir été assez surprise. Le premier tome m’a tellement touchée avec cette fin que je ne savais pas trop où l’auteur comptait nous emmener avec un second volet. Quand la quatrième de couverture a été dévoilée, j’ai découvert que cette suite met l’accent sur Caumes et sa reconstruction après les drames arrivés dans sa vie.

J’ai commencé ma lecture avec un sentiment assez étrange, j’appréhendais cette suite mais j’avais aussi extrêmement hâte de retrouver nos personnages. Je dois admettre que le début m’a paru assez long… L’histoire est racontée par 3 personnages principaux. Le premier était intéressant mais trop long à mon goût. Mon intérêt s’est réellement réveillé lorsque le second point de vue a commencé soit presqu’à la moitié du roman. C’est à ce moment là – et pour mon plus grand bonheur – que j’ai éprouvé les mêmes sentiments de la saison 1.

Comme le premier opus, le second m’a fait versé quelques larmes à la fin. Avec cette plume efficace à la fois crue et poétique, Arnaud Catherine arrive toujours à m’émouvoir… Ses oeuvres sont remplies de magnifiques citations qui ne vous laisseront pas indemne. Vivre à nouveau des moments si durs à travers les yeux de jeunes personnages est extrêmement touchant ! Je n’ai pas eu un coup de coeur aussi gros que pour le premier tome mais il n’empêche que ça reste une excellente lecture et qu’il me tarde d’avoir la saison 3 entre mes mains !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s