Oceania tome 1 de Hélène Montardre

couv46359278Note : 4/5

Quatrième de couverture :

Dans un futur proche de nous, alors que la fonte des glaces a provoqué la montée des eaux et le déplacement des zones habitables, sur la côte Atlantique française, Flavia et son grand-père guettent les oiseaux, dont les habitudes changent en fonction de l’évolution du climat.Personne n’a su écouter ces guetteurs et les scientifiques lanceurs d’alerte sur les dérèglements de la planète. L’Amérique a pris les devants en se bouclant derrière sa digue, empêchant l’océan de grignoter ses rivages, mais aussi les hommes des autres continents d’affluer. Dans cet univers cauchemardesque, l’information est muselée, des villes sont fermées et leurs habitants sous surveillance. La liberté d’expression n’existe plus aux Etats-Unis.Au coeur de cette histoire, Flavia va rencontrer des personnages attachants, courageux, tout en perçant les mystères qui animent à la fois le monde entier et sa vie propre…

Avis :

Tout d’abord je souhaite grandement remercier Editions Rageot pour m’avoir permis de découvrir ce roman. Je n’en avais jamais entendu parler et j’ai été agréablement surprise par cette lecture jeunesse. « Oceania – La prophètie des oiseaux » de Hélène Montardre est le premier obus d’une série de quatre tomes. Ils ont tous déjà été publiés mais à mon grand plaisir la maison d’édition a décidé de changer les couvertures.  Les deux premiers tomes sont sortis le 13 septembre 2016.

Je pense qu’on peut placer ce roman dans la catégorie dystopie même si elle est bien différente de celles qu’on a l’habitude de lire. En effet Oceania relève des problématiques très proches de notre décennie. Elles  nous paraissent tellement réelles vu les enjeux environnementaux actuels qu’on arrive sans peine à imaginer la transformation de cette fiction en une réalité inquiétante.

Le roman est divisé en deux parties et même si la seconde est intéressante, j’ai nettement préféré la première. Elle met en exergue une catastrophe aux conséquences désastreuses avec la possibilité que l’Europe soit totalement engloutie. Autrefois l’homme se croyait maître de la nature mais aujourd’hui on se rend compte à quel point il a besoin de la nature pour vivre. Celle-ci n’est pas éternelle et est trop souvent maltraitée. Il est donc intéressant de lire un roman qui parle des conséquences qui peuvent s’ensuivre. Ça laisse matière à une certaine réflexion et c’est probablement pour cette raison que ce roman a été recommandé par le Ministère de l’éducation nationale.

La plume de l’auteure se révèle soignée voire majestueuse  et nous happe facilement dans son récit. Les personnages sont sympathiques même si je ne m’y suis pas réellement attaché. J’adore la romance qui est d’ailleurs mon genre de prédilection mais dans ce roman je la trouve plutôt niaise. Malgré ce petit point négatif, j’ai très envie de savoir la suite et ça tombe bien vu que j’ai le second volet entre mes mains.

Publicités

6 réflexions sur “Oceania tome 1 de Hélène Montardre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s