Red Rising de Pierce Brown

couv50721665Note : 4/5

Résumé : « J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. »

Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.
Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

Avis :

Tout d’abord je remercie les éditions Hachette Romans ainsi que NetGalley de m’avoir permis de découvrir ce roman. J’avais entendu beaucoup d’éloges à l’égard de Red Rising qui sont je trouve amplement méritées.

On est projeté sur la planète Mars où les Hommes sont loin d’être égaux. Sur la Planète Rouge, chaque couleur représente un statut. Les Ors font partis de l’élite opposés aux Rouges en bas de l’échelle. Darrow, le protagoniste appartient à la seconde catégorie. L’injustice va frapper à sa porte et le réveil s’avère brutal…

L’univers dystopique de Red Rising est très bien construit. Je tire aussi mon chapeau à l’auteur qui a dû fournir un travail énorme sur cet univers. En contrepartie, l’univers est tellement riche qu’il faut bien s’accrocher, c’est le genre de roman où il va falloir se concentrer au risque de décrocher. Red Rising est un roman complexe, les personnages secondaires sont extrêmement nombreux et les informations fusent parfois dans tous les sens. D’ailleurs je pense que ce roman est beaucoup plus mature que les young adult d’habitude. J’ai failli me procurer ce roman en anglais et heureusement que je ne l’ai pas fait car ça me semble être une lecture bien trop compliquée pour la lire en version originale.

A l’instar des personnes qui trouvent ce roman bien trop similaire avec Hunger Games ou d’autres dystopies, j’ai trouvé Red Rising très original en son genre. A mon sens, on doit cela  principalement à l’atmosphère qui y règne ajoutée à la plume de l’auteur qui nous dépeint un univers riche et une intrigue surprenante. L’héros est confronté à des moments tragiques et je m’y suis vite attaché. Je partageais profondément son envie de justice à travers sa quête pour un monde meilleur.

J’ai trouvé que Red Rising comporte tout de même quelques longueurs notamment dans la seconde partie du roman. Après de très nombreux rebondissements, le rythme s’est quelque peu essoufflé. Peut-être serait-ce le calme avant la tempête du second tome ?

Red Rising a été une lecture palpitante. C’est un roman composé d’enjeux politiques, de stratégie, d’amitié, de confiance, de trahison. Tout est au rendez-vous pour captiver le lecteur.

Je pense que cette trilogie a un énorme potentiel et a beaucoup à nous offrir. Il me tarde de lire la suite !

Publicités

9 réflexions sur “Red Rising de Pierce Brown

  1. ideesalire dit :

    Une trilogie coup de coeur pour moi, même si je n’ai pas encore lu le dernier tome, mais je sais que l’auteur ne me décevra pas. Sûrement l’un des univers les plus complexes et intéressants que j’ai pu lire !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s