Quatre filles et un jean d’Ann Brashares

9782070551613FSNote : 4/5

Quatrième de couverture : Un jean acheté dans une boutique d’occasion va devenir le lien entre quatre adolescentes. Carmen est brune et un peu ronde, elle parle sans détour et a un problème avec son père divorcé qui lui réserve une drôle de surprise. Tibby est un garçon manqué et ne fait pas son âge. Bridget, la troisième, est blonde, superbe et sportive, volontaire jusqu’à l’erreur… La dernière est Lena la brune, très introvertie, et grecque jusque dans ses sentiments. Chacune va se retrouver séparée pour les vacances, et ce jean magique sera leur lien indéfectible, source de fidélité. Il sera témoin de la découverte pour chacune d’entre elles de la profondeur de l’amour. Que ce soit l’amitié d’une petite leucémique ou la révélation de l’amour paternel pour certaines, ou bien la rencontre du premier amour, authentique ou source d’une amère déception pour l’autre.

Avis : J’ai lu ce roman dans le cadre du challenge Déstockage de PAL en duo le vrai défi. Ça tombait plutôt bien puisqu’il fait aussi parti des romans que je me suis noté dans ma liste « Livres à lire en été ».

On rencontre nos héroïnes Carmen, Bridget, Lena et Tibby en plein été. Elles se connaissent depuis qu’elles portent des couches-culottes et  pour la première fois en 15 ans elles seront séparées l’été. Carmen dont les parents sont divorcés a prévu de passer l’été avec son père, Bridget qui est douée en sport s’est inscrite pour un camp de football, Lena s’envole en Grèce pour visiter sa famille et Tibby reste dans leur ville natale pour un job d’été. Elles vont chacune passer un été bien chargé en émotions. Des rencontres inattendues vont chambouler leur vie.

Malgré la distance géographique entre elles, il y a ce jean qu’elles vont s’échanger et qui va les accompagner chacune à leur tour. Ce jean va les aider à faire des choses dont elles se sentaient incapables de faire.

En soi ce roman n’a rien d’extraordinaire. Il regroupe les histoires de nos quatre héroïnes qui font face à des problèmes auxquels on est souvent confronté à cet âge-là. Cependant certains passages sont émouvants et ce roman est une belle histoire d’amitié qui nous replonge en pleine adolescence.

En fonction de notre personnalité on va plus s’attacher à certaines héroïnes que d’autres. J’ai adoré le fait qu’elles soient toutes aussi différentes. Je confirme que cette lecture jeunesse est parfaite pour l’été et vous garantit de passer un agréable moment de détente.

À présent j’ai très envie de visionner l’adaptation cinématographique. 🙂

Challenge Déstockage de PAL en duo le vrai défi

destockage-pal-duo-600x367

Publicités

14 réflexions sur “Quatre filles et un jean d’Ann Brashares

  1. dreamingwithboooks dit :

    J’ai lu ce livre (et même toute la saga) il y a quelques années et je l’avais adoré!!
    J’ai trouvé super l’idée de ces amies d’enfance qui, pour garder contact, s’envoie ce jean personnalisé. Les 4 filles sont assez différentes et je pense que l’on peut se retrouver au moins dans l’une d’entre elles. Une jolie lecture 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Séréna dit :

    Je ne suis pas hyper tentée par ce livre, je ne sais pas pourquoi il ne m’attire pas vraiment. Mais j’aime bien voir ce genre d’histoires en film alors si tu dis qu’il y a une adaptation, je vais me faire plais’ !
    PS: J’aime beaucoup ta chronique qui n’en dit pas trop et ne dévoile pas tout le livre, juste ce qu’il faut !

    Aimé par 1 personne

    • Book_Ouioui dit :

      Merci Séréna c’est très gentil de ta part.! Je déteste les spoilers alors j’essaye toujours de ne pas révéler plus de choses que la quatrième ou bien les toutes premières pages. Ça me fait plaisir que certaines personnes s’en rendent compte ^^ Bon visionnage pour le film 😉

      J'aime

  3. Analy dit :

    Cette saga m’a suivie toute mon adolescence, je l’ai dévorée !!

    Et j’ai récemment découvert le tout dernier tome, où nos quatre héroïnes ont bien grandi. J’ai d’ailleurs fait une chronique dessus 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. La Mafieuse dit :

    Ellipse temporelle direction mon moi adolescente binoclarde et boutonneuse scotchée sur ce bouquin. Beau souvenir, ma petite madeleine de Proust (oui je cite des auteurs, ça fait bien). Bravo pour ton blog ma ouioui, je risque de m’y attarder quelque temps… mais attends… comment ça je ne trouve aucun post sanglant sur mes amis criminels et autres céréales killers ?? (Serial killers pour nos amis ‘ricains qu’on aime).
    Plein de baci (ah oui j’aime la langue de Shakespeare mais mon petit cœur est rital et il le reste)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s