Pardon d’Erika Boyer

couv68329532Note : 4,5/5

Quatrième de couverture : Tandis que le monde évolue et que la jeunesse fait preuve d’une plus grande ouverture d’esprit qu’avant, il reste tout de même des sujets dont il ne faut pas parler, des tabous qui ne sont pas prêts à être brisés. Mais quand l’inceste cache un amour inconditionnel, que deux âmes ont simplement eu la malchance de ne pas naître dans les bons corps, n’est-il pas envisageable d’accepter l’inacceptable ?

Will ne prendra pas le risque, il préférera partir à 600 km de sa soeur plutôt que de potentiellement l’entraîner dans sa déchéance. Reste à savoir si « loin des yeux, loin du coeur » est une réalité ou bien un proverbe menteur, et si Sarah acceptera de perdre son frère dans ce sacrifice amoureux.

« Je ne veux pas tourner la page. J’aime ce livre dont nous sommes les héros. »

Avis : 

Dès le début j’ai été très intriguée par ce roman, pas parce que l’auteure est mon amie mais parce qu’il est très rare de trouver des romans qui traite de l’inceste. En général, lorsque ce sujet est abordé on a plutôt affaire à des témoignages avec des histoires dramatiques parfois liées même à des viols au sein d’une même famille.

J’ai récemment entendu parler de Forbidden de Tabitha Suzuma, un roman anglophone qui traite de l’inceste mais qui n’est pas un témoignage. Je n’en sais pas plus car j’aime me plonger dans une histoire sans totalement savoir dans quoi je  me lance. Forbidden n’a pas encore été traduit, il le sera courant 2017 chez Milady. Je pensais devoir prendre mon mal en patience mais c’est là qu’Erika Boyer a fait son apparition. Comment résister à la tentation de découvrir un roman francophone sur ce sujet si tabou ?!

A ses 18 ans, Will décide de quitter le domicile pour étudier à Bordeaux.  La réelle raison de ce départ est bien plus profonde qu’une simple entrée dans la fac de son choix. Will éprouve des sentiments pour sa sœur Sarah qui vont bien au-delà d’une relation fraternelle. Il la voit en tant que femme et ça le tue car il n’a aucun contrôle là-dessus. C’est ainsi qu’il décide de fuir à l’autre bout de la France en espérant réduire l’intensité de ses sentiments et de son immense souffrance.

J’ai passé un excellent moment de lecture grâce à « Pardon » ! Tout d’abord j’ai adoré la plume de l’auteure et j’ai été totalement happée par cette histoire. Je pense que je me rappellerai toujours de ces moments troublants que j’ai ressentis tout le long de la lecture. J’ai l’habitude de me mettre dans la peau des personnages mais là j’ai dû mettre une sorte de distance car je ne pouvais absolument pas me projeter dans cette situation ! Malgré cela je me suis rapidement plongée dans cette lecture que j’ai trouvée extrêmement addictive. Avec ce genre de roman (même si il en existe très peu), avant même de me commencer je me demandais comment ça allait se terminer. On ne peut pas prévoir la fin car le sujet est très tabou et ici on est loin de tous les clichés. Je vous avoue avoir été très surprise par la fin ! En soi elle n’est pas originale et pourtant je m’attendais presque à tout sauf à cela. Je l’ai beaucoup aimée d’ailleurs.

Je ne peux pas dire que j’ai tout le temps réussi à oublier les liens du sang entre Will et Sarah. Il y a eu ces moments où j’avais ça en tête et d’autres moments où j’oubliais qu’ils sont frère et sœur. C’est pour cela que c’est une lecture troublante. On connait l’interdit mais on a très envie que la quête du bonheur des héros principaux aboutisse. Puis on s’y attache à ces personnages et en particulier à Will. J’ai eu un coup de cœur pour ce personnage ! Je ne sais pas si c’est parce que tout le roman est de son point de vue mais il m’a beaucoup touchée !

J’ai pu échanger avec l’auteure sur quelques-unes de mes interrogations et quel plaisir ! C’est la première fois que j’ai un dialogue avec un auteur pour en savoir un peu plus sur le pourquoi du comment et ça m’a donné envie d’échanger avec plus d’auteurs à l’avenir.

Erika Boyer est actuellement dans la rédaction de son second manuscrit et après avoir dévoré le premier je lui ai bien entendu demandé de m’envoyer dès que possible sa prochaine œuvre ! Si vous voulez quelque chose qui change et qui est rafraîchissant « Pardon » est pour vous !

Son roman est disponible gratuitement ici.

 

Publicités

8 réflexions sur “Pardon d’Erika Boyer

  1. Erika dit :

    Qu’est-ce que je peux te dire que je ne t’ai pas déjà dit ? Est-ce qu’un énième ‘merci’ serait de trop ? xD Merci d’avoir pris le temps de lire, merci de t’y être intéressée, merci d’avoir partagé ton avis avec moi puis ici (et partout haha), merci de me soutenir et d’en parler autour de toi… Merci pour tout ♡ Ça me touche énormément, tu n’imagines pas à quel point.

    Encore une fois, je suis très heureuse que tu aies apprécié ta lecture et j’ai beaucoup aimé pouvoir en discuter avec toi. J’espère que mon prochain roman te plaira aussi, que je ne te décevrai pas >w<

    Aimé par 1 personne

  2. Séréna dit :

    Le sujet m’intrigue beaucoup également (et puis la couverture pas la peine d’en parler *-* ) du coup je me le suis procuré ( la semaine dernière il me semble) et je n’ai qu’une hâte : le découvrir !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s