The Siren de Kiera Cass

Screenshot_2016-07-20-15-33-47Note : 4/5

Résumé : Kahlen is a Siren, bound to serve the Ocean by luring humans to watery graves with her voice, which is deadly to any human who hears it.

Akinli is human—a kind, handsome boy who’s everything Kahlen ever dreamed of.

Falling in love puts them both in danger . . . but Kahlen can’t bear to stay away. Will she risk everything to follow her heart?

The Siren was previously self-published; this brand-new edition has been completely rewritten and redesigned.

Avis :

Avant le succès qu’a connu la saga La Sélection, Kiera Cass avait déjà écrit un one-shot qui n’est autre que « La Sirène » qui paraîtra le 22 septembre 2016 dans la collection R de la maison d’édition Robert Laffont.

Kahlen était en mer avec sa famille quand soudain leur bateau commence à couler. Dans un cri de désespoir elle supplie qu’on lui laisse la vie sauve et qu’elle est prête à tout en retour. C’est là que l’Océan lui propose qu’en échange de sa vie, elle devra l’aider à se nourrir pendant 100 ans. L’Océan se nourrit des vies humaines dont le bateau fait naufrage grâce au chant mortel des sirènes.

Il me semble que « La Sirène » est le premier roman en rapport avec des sirènes que je lis. J’ai  beaucoup aimé la touche personnelle de l’auteure grâce à cette mythologie créée autour des sirènes. J’ai cependant été très surprise que la romance ne soit pas au premier plan comme on pourrait le croire grâce à la quatrième de couverture. Ça ne m’a pas tant dérangé mais ça peut induire en erreur le lecteur. Les romans de l’auteure sur « La Sélection » sont très accès sur la romance et le côté dystopique est légèrement effacé, là je dirai que c’est plutôt le contraire, le côté fantastique est très présent et la romance un peu moins.

J’ai aimé le personnage de Kahlen. Elle est loin d’être naïve et sa relation avec l’Océan personnifié est très intéressante. Les autres personnages principaux et secondaires attirent aussi l’empathie du lecteur.

« La Sirène » est en bref un roman aux allures d’un conte de fées des temps moderne qui n’est pas concentré que sur la romance mais qui parle aussi d’amitié et d’amour maternel. C’est une lecture sympathique surtout en été. Mon seul regret sera de ne pas avoir eu assez de passages avec Akinli. La fin arrive très rapidement et est presque brusque. Il n’y aura pas de second tome donc il faudra s’en contenter.

Publicités

5 réflexions sur “The Siren de Kiera Cass

    • Book_Ouioui dit :

      Oui j’adore aussi la couverture ^^ Tu trouvais que La Sélection manquait d’approfondissement à quel niveau ? Je trouve La Sirène assez différent et je pense que certains qui ont adoré La Sélection n’adhéreront pas autant à La Sirène. Ça pourrait être le contraire pour toi qui sait :p

      J'aime

      • Book_Ouioui dit :

        Oui j’ai pensé pareil de La Sélection 🙂 Mais comme j’adore la romance ça ne m’a pas plus dérangé pour le côté dystopique. Dans La Sirène c’est le contraire, la romance est au second plan et le fantastique plus présent ^^

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s