Masse critique Babelio 14/09/2016

massecritique_22

La Masse Critique Babelio a commencé mercredi dernier à 7h.

J’adore cette masse critique ! C’est toujours sympa d’obtenir un service presse mais au-delà de cela, elle permet de nous faire découvrir pleins de romans ! En faisant son choix sur les livres qu’on souhaite demander, on lit des quatrièmes, on tombe sur des couvertures ou des titres intrigants. Toute cette liste nous permet d’ajouter des romans dans notre wishlist jusqu’ici inconnus.

Cette masse critique du 14 septembre nous propose de nombreux romans. Sur le coup je n’ai flashé sur aucun en particulier donc je n’ai pas eu envie de me lever à 7h du matin pour postuler. Je m’étais dis que je regarderai tranquillement ce qui est proposé dans la matinée. J’étais agréablement surprise de voir que vers 12h-13h il restait de très nombreux titres. Je ne sais pas si c’est parce que c’est la rentrée ou non mais ça m’a permis de cocher des titres très sympa. Voici la liste des romans repérés 🙂

Hikikomori par Jeff Backhaus

couv1042314

Quatrième de couverture : Cela fait maintenant trois ans que Thomas Tessler vit cloîtré dans sa chambre. Un mur le sépare de son épouse, Silke, à qui il ne parle plus. Parce qu’il ne sait pas survivre à la perte de son enfant, Thomas s’est emmuré vivant dans son appartement de Manhattan. Il est un hikikomori.

Silke s’est renseignée sur ce syndrome typiquement japonais et, en dernier ressort, se résout à tenter l’étrange solution importée de ce pays : louer les services d’une « petite soeur », une jeune femme payée pour venir s’asseoir tous les jours devant la porte de son mari, renouer le contact et le faire sortir de son isolement. Par tous les moyens. Megumi, une jeune vendeuse de pâtisseries, accepte la mission. Une façon pour elle de faire face à son propre passé et de fuir un présent trop douloureux.

Season Song, tome 1 : Summertime par Fleur Hana

couv61674177

Ça fait trop longtemps que je souhaite découvrir un roman de Fleur Hana !

Quatrième de couverture : Lou-Ann…

Elle n’a jamais quitté son quartier de Perpignan, travaille depuis toujours dans le même bar et retourne chaque soir auprès de sa mère alcoolique.
Son rêve ? Aller à Paris.

Sixtine…

Elle a abandonné des études dans une grande école, n’a aucune perspective d’avenir et fuit l’univers doré de ses parents.
Son rêve ? Quitter Paris.

Elles n’auraient jamais dû se rencontrer.

Et pourtant, elles vont devoir faire route ensemble, affronter leurs peurs et se découvrir elles-mêmes. Embarquez dans Summertime, un road trip autant qu’une ode à la vie, célébrés par une amitié aussi improbable que riche.

Damoclès par Fatou Ndong

couv64922684

L’auteure m’avait déjà parlé de son roman, j’ai la version ebook mais je ne l’ai pas encore lu, quand j’ai vu qu’il était proposé j’ai de suite sauté sur l’occasion. Que je l’ai ou non je ne tarderai pas à le lire, les critiques sont excellentes en plus !

Quatrième de couverture : Madelyn Johnson est une jeune afro américaine de dix-sept ans. Elle grandit à Jackson, dans le Mississippi, l’un des Etats le plus ségrégationniste d’Amérique. Tout va basculer lorsqu’elle se verra confier par sa mère, employée en tant que bonne au sein de la famille la plus riche de Jackson, la lourde tâche de donner des cours particuliers à leur fils. Une mission à garder secrète quoi qu’il en coute. Les Johnson devront non seulement faire face à la vie quotidienne dans le ghetto noir, mais aussi à l’absence d’un père qui a dû fuir le Ku Klux Klan il y a plusieurs années. Car dans le Mississippi, la peine de mort est la seule sentence pour les noirs coupables de quelque préjudice qu’il soit…

Petits dérapages et autres imprévus par Mily Black

couv1860364

J’ai tout de suite été attirée par la couverture de ce chick-lit.

Quatrième de couverture : Prenez une jeune femme – Louise – timide et secrètement attirée par son patron – Francis.
Prenez le-dit patron et donnez-lui un caractère un peu moqueur, surtout auprès de son assistante. Donnez-leur un métier de rêve – testeurs d’hôtel – et envoyez-les en mission ensemble.
Ah, et invertissez la valise de Louise (remplie, évidemment, de vêtements « biens sous tout rapport ») avec celle d’une jeune femme plus… sûre dans sa peau et libérée.
Secouez bien et laissez le cocktail agir !

L’oiseau des neiges par Tracy Rees

couv19641886

Cette sortie littéraire avait déjà réussi à m’intriguer grâce à sa couverture et sa quatrième.

Quatrième de couverture : Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy Snow. A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l’aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l’héritage qui lui revient. Amy s’embarque alors pour un périple aux quatre coins de l’Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre.

Djihad à Paris par Marc Bowman

couv528920

J’ai trouvé deux livres dont le thème d’actualité me plait. Celui-ci est le premier et le suivant est le second.

Quatrième de couverture : Désert libyen, un dépôt d’armes secret est attaqué. Les gardes sont tous sauvagement assassinés et des mortiers lourds sont volés. Soigneusement camouflés, des commandos des forces spéciales françaises observent la scène… A Paris, Aymar de Milandre, agent de la DGSE, enquête. Rapidement, tous les services de l’Etat sont mobilisés. Mais personne ne comprend ce qui relie les anciens réseaux secrets de l’OTAN, les spécialistes des armes chimiques du régime syrien et les djihadistes les plus fous. Qui est assez fort pour orchestrer une telle manipulation ? L’action d’Aymar suffira-t-elle à arrêter ceux qui veulent faire payer la France ?

Khadija : Le journal d’une kamikaze par Marina Akhmedova

319sqdygorl-_sx195_

Si l’auteur Yasmina Khadra en parle positivement c’est qu’il doit être sacrément bien ! Le sujet me fait penser à son roman « L’attentat »

Quatrième de couverture : « Khadija est une histoire terriblement dérangeante. Elle nous parle d’un temps qui est le nôtre, dont nous avons sous estimé la dangerosité parce que nous pensions être à l’abri des violences qui s’opèrent ailleurs et qui, culturellement, nous paraissaient aux antipodes de nos préoccupations intimes. Et pourtant, ces violences ont dérivé jusqu’aux portes de nos écoles, jusque dans nos cités avant de frapper là où on les attendait le moins – au cœur de la fête !(…)Récit poignant, qui vous prend par le cœur et le crève comme un abcès, Khadija n’est pas seulement une histoire, c’est surtout un appel aux consciences, à tous ceux qui voudraient, pour les générations de demain, un monde meilleur, fait de partage et de paix, un monde que nous ne savons pas apaiser de nos jours, mais que nous pouvons encore sauver en tentant de sauver l’Homme de lui-même. »
Yasmina Khadra

La belle italienne par Lucinda Riley

couv20352737

La couverture, la quatrième et les bonnes critiques : tout était au RDV pour succomber !

Quatrième de couverture : Rosanna Menici n’est qu’une petite fille lorsqu’elle rencontre Roberto Rossini, l’homme qui va changer sa vie. Dans les années qui suivent, leurs destins vont être liés par leur extraordinaire talent de chanteur d’opéra et par leur amour obsessionnel l’un pour l’autre – un amour qui affectera leurs vies et celles de leurs proches. Mais, comme Rosanna le découvrira progressivement, leur union est hantée par des événements passés… Le parcours de Rosanna nous emporte des ruelles de Naples au monde prestigieux des plus grandes salles d’opéra. La belle Italienne est une magnifique histoire d’amour, de trahison et de découverte de soi.

Happy end par Anne Loyer

cvt_happy-end_6768

Je ne connaissais pas du tout mais quand j’ai lu la quatrième j’ai pas hésité une seule seconde à l’ajouter à cette liste ! Cette histoire a l’air chou.

Quatrième de couverture : Lui, c’est Tom, un esprit d’enfant dans un corps d’adulte. Elle, c’est Béa, la nouvelle voisine. Tom vit avec sa maman. Le soir, elle lui lit des contes de fée pour que ses rêves soient peuplés de chevaliers. Béa vit avec son père et semble très malheureuse. Elle est encore plus belle que les princesses des contes de fée. Alors Tom se doit d’être encore plus brave que les chevaliers. Il sera là pour Béa, pour l’écouter, pour l’aimer, pour la secourir même, s’il faut.

Le duc qui fuyait l’amour par Lorraine Heath

couv66749263

Le genre de romance historique que je lisais beaucoup avant, ça me dit bien de me replonger dans ce genre d’histoire.

Quatrième de couverture : Depuis la mort prématurée de son épouse, le duc de Lovingdon mène une vie de débauche, noyant son chagrin dans le jeu et la luxure. Aussi est-il stupéfait quand la jeune Grace, qu’il considère comme sa petite sœur, sollicite son aide, afin de distinguer les prétendants sincères des coureurs de dot. Mais comment pourrait-il la conseiller, quand lui-même a renoncé à l’amour ? Grace n’acceptera aucun refus, il le sait. Et après tout, s’il peut lui éviter de tomber sur un arriviste sans scrupule qui lui brisera le cœur, il doit être là pour la guider. Car il faudrait être aveugle pour ne pas voir que la petite Grace est devenue une sublime jeune femme, qui attire toutes les convoitises…

Nujeen, l’incroyable périple par Nujeen Mustafa

couv30101362

Ce roman a l’air d’être un témoignage poignant, j’adore lire ce genre de livres !

Quatrième de couverture : En 2015, Fergal Keane, journaliste à la BBC, repère dans la foule des migrants une adolescente en fauteuil roulant. Emu et admiratif devant tant de cran, il recueille son témoignage. Aussitôt, les medias et les réseaux sociaux s’enflamment… Avec la collaboration de Christian Lamb, Nujeen raconte comment elle a trouvé le courage de s’engager dans ce dangereux périple de 6 000 kilomètres, depuis la Syrie jusqu’à l’Allemagne en passant par la Grèce et la Hongrie… Un récit porté par l’incroyable détermination de Nujeen et le principe auquel elle n’a pas dérogé : ne jamais être une victime.

Publicités

13 réflexions sur “Masse critique Babelio 14/09/2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s