Et ton absence se fera chair de Siham Bouhlal

CVT_Et-Ton-Absence-Se-Fera-Chair_5620Note : 3/5

Quatrième de couverture :

« Qui se souviendra de ces moments si je ne le fais pas ? »

Le premier roman de Siham Bouhlal nous fait voyager autour des thématiques universelles de l’amour, du deuil et de la nostalgie. L’auteure nous livre ses sentiments, bruts, fruits d’un vécu, d’un amour passionné et d’une blessure à jamais ouverte.
Avec l’issue tragique comme axe d’une narration magistrale, Siham Bouhlal nous plonge dans l’intimité de sa relation fusionnelle avec feu Driss Benzekri, personnalité politique marocaine de renommée internationale, homme follement aimé avant tout.

Elle nous livre bien davantage qu’un chant de tristesse ou qu’un cri de colère contre l’injustice fondamentale de sa perte : son intolérable deuil s’entremêle à la chronique poétique, sensuelle et envoûtante d’un amour qui déplaçait les montagnes.

Avis :

Tout d’abord je remercie de tout coeur les Editions Yovana qui m’ont permis de découvrir leur premier livre grâce à la Masse critique Babelio.

Siham Boulhal vit difficilement la perte de son amour Driss Benzekri. Ce militant pour les droits de l’homme nous a quitté il y a quelques années à la suite d’un cancer. C’est un roman dans lequel je m’attendais à avoir un peu plus de politique mais pas du tout. Ce roman est vraiment une déclaration d’amour, un hommage à cet homme avec qui elle a vécu une relation passionnelle.

Il n’y a aucune chronologie dans les événements relatés. Ça m’a dérouté quelques fois mais je suppose que pour traduire ses pensées entre souvenirs, vie d’aujourd’hui ce n’est pas facile de savoir dans quel ordre raconter. L’auteure a plutôt laissé parler son cœur. J’ai beaucoup aimé sa plume qui est un mélange de poésie et de sensualité

Que ce soit son amour, sa passion, sa douleur ou la dureté du deuil on ressens la force de ses sentiments. On sent que même après 8 années, l’absence de l’être aimé est toujours aussi dure à supporter.

Cependant l’auteure nous raconte des choses très intimes, tellement intimes que je me suis parfois sentie de trop. Ce n’est pas un roman fictionnel mais une réalité donc je me serai passée des passages évoquant leurs relations sexuelles. La passion de leur amour, le côté charnel de leur histoire étaient très clairs sans ces petits passages très intimes.

siham_bouhlal_093

 

Publicités

4 réflexions sur “Et ton absence se fera chair de Siham Bouhlal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s