Drôle de Karma de Sophie Henrionnet

drNOTE 2/5

Quatrième de couverture

Un grain de folie, une bonne dose d’émotion et beaucoup d’humour !

Joséphine est une trentenaire ordinaire. Jusqu’au moment où, en quelques jours, sa vie bascule : elle découvre la double vie de son petit ami et se fait licencier. Pour couronner le tout, sa voisine meurt sous ses yeux, victime d’une chute de pot de fleurs sur la tête !

Certains diraient que Joséphine a un mauvais karma, qu’elle enchaîne les catastrophes. Qu’à cela ne tienne : elle décide de quitter Paris pour conjurer le mauvais sort. Cap sur l’Angleterre.

Mais là-bas non plus, la vie de Joséphine n’est pas un long fleuve tranquille. Au beau milieu d’une excentrique famille d’aristocrates, les choses prennent même une tournure franchement délirante. Drôle de karma, décidément…

SOPHIE HENRIONNET, 35 ans, chirurgien-dentiste, quatre enfants, est un brin hyperactive. Après avoir hésité longuement entre études médicales et littéraires, elle a été rattrapée par la passion de raconter des histoires.

Avis

J’ai été tentée par ce roman suite à la quatrième de couverture et aux nombreuses critiques très positives.

Après avoir lu Drôle de Karma j’avoue ne pas avoir compris pourquoi tant de succès ! Certes le titre est bien représentatif du livre. La vie de Joséphine est en effet un enchainement de situations rocambolesques au point où l’on peut certifier qu’elle a un sacré « Drôle de karma ».

En lisant les premiers chapitres, j’ai pensé que le début était prometteur et l’héroïne sympathique. Il m’a donné l’impression que j’allais adorer ce roman chick-lit.

Quelle surprise quand il s’est avéré que j’étais loin du compte ! Ce roman réunit bien trop de clichés et de nombreuses scènes burlesques qui rendent l’histoire peu crédible. L’enquête policière dans la seconde moitié du roman aurait pu apporter du piment à l’histoire. Néanmoins, voir les personnages jouer aux grands détectives quand certaines choses étaient tellement prévisibles m’a enfin de compte ennuyé plus qu’autre chose…

Quant aux personnages, je n’ai malheureusement pas réussi à m’attacher à eux. J’ai trouvé Joséphine inconsciente et d’une naïveté sans nom (pas naïve innocente mais naïve je suis complètement à l’ouest). A certains passages elle m’a même sidéré… Disons que son « Drôle de karma » elle en est aussi responsable.

Pour finir, l’histoire d’amour était superficielle. Pas d’émotions, pas de profondeur des sentiments mais juste une histoire à l’eau de rose avec un protagoniste masculin que j’avais sacrément envie de secouer.

Ce roman n’a donc pas connu le même succès chez moi que chez d’autres lectrices. Je souhaite tout de même ajouter que ce livre a eu beaucoup de succès notamment auprès des fans de Chick Lit. Pour ceux qui aiment ce genre et qui veulent un moment de détente apparemment « Drôle de Karma » serait le bon choix. Vous m’en direz des nouvelles !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s